La Paz

Dimanche 11 mai, nous partons vers La Paz et passons la nuit sur la route à 4000m d’altitude. Avant de nous coucher, un riverain vient nous prévenir que l’endroit n’est pas sûr mais nous n’avons pas vraiment d’autre choix. On fait le pari que notre vieux camping car n’attirera pas les malfaiteurs. Et nous passons une bonne nuit… mais froide!
Lundi 12 mai, nous arrivons à La Paz, un véritable dédalle suspendu dans un canyon à 4000m d’altitude. Heureusement les Vlaeminck nous ont donné rendez vous dans un camping attenant à l’hotel Oberland, dans une banlieue paisible de La Paz, à seulement 3300m d’altitude. Pour l’atteindre, il faut même passer par quelques tunnels qui enchantent Camile.

20140512_131116

IMG_9203

Dès qu’on arrive, on comprend que la patte du propriétaire suisse est présente partout: cafétéria propre et avec un service agréable, jardins en escaliers joliment entretenus, jeux pour enfants. La présence d’un jacuzzi et d’une masseuse achèvent de nous séduire. Les enfants finissent la soirée dans le jacuzzi, qui ne marche pas très bien mais fait une agréable piscine chauffée.

DSCN2241

DSCN2243

Et le soir, tout le monde bien fatigué se retrouve dans le lit des Vlaeminck

Pascal qui a mal au dos depuis des semaines se fait masser!
Mardi 13 mai:  Pascal essaie de consolider la fenêtre qui avait été arrachée en Décembre. En effet, nous n’avons pas eu trop de pluie, mais quand cela arrive, un tiers de notre matelas est trempé. Pascal enlève donc la réparation de fortune et fixe un plexi. Pendant ce temps, la famille Vlaeminck, Hélène, Hombeline et Camile, partent vers La paz en taxi pour une viste de cette ville labyrinthique.Après une petite visite au musée de l’or, la pause s’impose. Les Vlaeminck ont concédé à leurs enfants d’aller au Mac Donald dans chaque capitale. Mais en Bolivie, Mac Donald n’a pas droit de cité. Alors nous allons au Burger King. Particularité locale: une employée est là pour s’occupper des enfants à la place des parents, les emmener aux toilettes… En sortant, Hombeline ne veut pas quitter sa couronne

Un grand merci à la famille Vlaeminck qui a fait une grande partie de ces photos

DSCN2158

DSCN2196

Et vous, vous retrouvez Hombeline et Camile dans la photo?

IMG_9195

Après une petite visite au musée de l’or, nous partons vers le marché aux sorcières où l’on peut acheter foetus de lama et autres potions. Les enfants sont un peu déçus de ne pas y voir de sorcières sur leur balai, si ce n’est des petites vieilles surveillant leurs potions.

DSCN2204

Le marché artisanal contigu ne peut pas nous laisser insensibles car les boutiques recellent d’artisanat varié, coloré et bon marché. Hombeline et Camile repartent avec chacun leur gilet bolivien et Hélène avec un tissus pour porter Camile.

DSCN2205

Au camping, le patron de l’hôtel a expliqué aux Vlaeminck qu’ils auraient les plus grandes difficultés à obtenir des usines de gaz qu’elles les fournissent en GPL. En effet, celles ci ayant été nationalisées, elles ne cherchent pas le profit et en se risqueront pas à trouver un adaptateur pour remplir leur camping-car. Il leur propose une solution: vider des bouteilles de gaz dans le réservoir. En peu de temps, Pascal et Sébastien ont mis la main à la pate.

DSCN2145

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s