Asuncion

En arrivant à Asuncion, nous traversons manifestement des quartiers qui ne vivent pas le dimanche. Impression de ville morte. On en profite pour se stationner entre le congrès, la maison de la culture et la police nationale. Pendant que les enfants font la sieste, Hélène va faire un tour dans la maison de la culture, qui, en dehors des collections modernes montre des parures de plumes indiennes, des meubles d’enfant, un peu d’art religieux et un très bel escalier en métal.

IMG_9762 IMG_9767

Une salle est dédiée à la guerre du chaco qui a divisé la Bolivie et le Paraguay. Quand on sait que les régions disputées contenaient des gisements de pétrole, on comprend mieux l’acharnement des deux peuples.

IMG_9768

Le soir, les enfants sortent leurs vélos sur la place d’arme, les gamins du bidonville proche font une guerre de lance-pierre. Nos enfants observent. Le lendemain, nous sommes assez surpris de nous retrouver bloqués par des voitures stationnées. En effet la place d’arme vide la veille est au coeur entouré des batiments officiels et nous devrons attendre la fin des sessions du congrès pour sortir.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s