Colonia -1

Il nous reste encore une dizaine de jours avant notre départ en avion de Buenos Aires. Alors, nous continuons vers Colonia, petite ville ayant gardé sa vieille ville du 17eme. Changer de ville, contrairement au camping-car, nous oblige à plus d’anticipation car il nous faut chercher un hostel acceptant les enfants, ce qui n’est pas une généralité. Nous arrivons donc dans un hostel, Che Lagarto, où nous avons une chambre en duplex avec lit matrimonial pour les parents et chauffage dans notre chambre. Le luxe! Nous l’apprécions d’autant plus que la salle où l’on peut manger, elle, est un patio fermé uniquement par une bâche de plastique. Il y a mieux comme isolation thermique. Autant vous dire que nous ne nous éternisons pas à table. Brusquement notre hostel de Montevideo et surtout son ambiance familiale nous manque.

Au petit déjeuner, nous découvrons la salle du petit déjeuner située au dessus de notre chambre. Vous apprécierez le niveau de sécurité des escaliers qui y mènent (marches en bois peint bien glissantes après une pluie pour couronner le tout). Cette grande pièce peu utilisée en journée, avec des coussins et une guitarre devient vite le QG des enfants qui peuvent y jouer à la poupée, jouer de la guitare, faire de la peinture…

20140806_130212

Colonia est surtout connue pour sa vieille ville aux rues semi-piétonnes empierrées dont la majorité donne sur le rio de la plata. Cette vieille ville est encore plus paisible que le reste de la ville déjà bien calme. Quand un rayon de soleil pointe, on se sentirait presque dans une ville hors du temps.

IMG_0641 IMG_0638 IMG_0632LeIMG_0644

Les restaurateurs jouent d’ailleurs bien la carte, réutilisant les automobiles anciennes comme pots de fleurs ou comme tables de restaurant.

IMG_0646 IMG_0647

Le drame d’Hombeline, c’est qu’une fois de plus l’accès du phare lui est refusé comme à tous les enfants de moins de 8 ans.

IMG_0642

Il ne nous reste plus qu’à déambuler sur la promenade et sur le port de plaisance.

IMG_0650 IMG_0653

IMG_0659

IMG_0658
De notre côté, nous apprécions toujours la gentillesse des uruguayens, de l’employée qui prète un ballon aux enfants au parc, à la commerçante à côté de notre hôtel qui nous indique les parcs à jouer et fait la fête aux enfants quand ils rentrent.
Nous allons ensuite visiter la ‘plaza de toros’ qui n’a quasiment jamais servi et trône au milieu d’un rond point.

20140806_142936 20140806_142847

Cela ne démoralise pas Camile qui fait toujours le clown.

20140806_144350

Un peu déçus nous nous rabattons sur le petit musée ferroviaire, où une passionnée de train a fait restaurer plusieurs wagons. Elle les a transformés en salles de restaurant de toute beauté avec un restaurateur passionné de cuisine française.

IMG_0679 IMG_0678 IMG_0677 IMG_0666 IMG_0660

Nous profitons de la bibliothèque. Le jour où nous quittons Colonia, Hombeline demande quelques secondes pour dire au revoir à sa chambre d’hôtel car ‘elle s’y est habituée’.

20140808_145955 20140807_145321

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s